Aurèlien Bellanger au café littéraire de l’institut Français d’ El Jadida

Si vous avez aimé ou souhaitez réagir à cet article, ce serait sympa de me laisser un commentaire. Pour vous en remercier vous recevrez en cadeau un bel album photo sur la ville d'El Jadida extrait de mon livre "Photos du Maroc El Jadida Les Doukkalas". Ps Pour les spammeurs, this blog is nofollow


Ce 12 Février 2013 moi et mon amie Vicky avons assisté à une très intéressante rencontre littéraire avec l’écrivain Aurélien Bellanger organisé dans les locaux  de la bibliothèque de l’institut Français d’El Jadida.

Aurélien Bellanger est une étoile montante de la littérature Français qui après un ouvrage sur Houellebecq nous fait découvrir son dernier Essai écrit originalement sous forme de Roman : « La théorie de l’information ».

 L’homme parle « comme un livre » avec aisance et dextérité. Ses mots sont la plupart du temps nets précis et sont souvent ceux d’un philosophe, qu’il est d’ailleurs par formation. Son originalité est qu’il est de plus féru de ce que l’on appelle « les nouvelles technologies » dont il nous livre souvent son analyse et cela étaie avec érudition son discours.

 Pour mieux le cerner, je vous propose de découvrir son ouvrage par son quatrième de couverture :

 La Théorie de l’information est une épopée économique française. De l’invention du Minitel à l’arrivée des terminaux mobiles, de l’apparition d’Internet au Web 2.0, du triomphe de France Télécom au démantèlement de son monopole, on assistera à l’irruption d’acteurs nouveaux, souvent incontrôlables.

La Théorie de l’information est l’histoire de Pascal Ertanger, le plus brillant d’entre eux. Adolescent solitaire épris d’informatique, il verra son existence basculer au contact de certains artefacts technologiques : éditeur de jeux en BASIC, pornographe amateur, pirate récidiviste et investisseur inspiré, il deviendra l’un des hommes les plus riches du monde.

La Théorie de l’information raconte aussi comment un article scientifique publié en 1948 a révolutionné l’histoire des télécommunications et fait basculer le monde dans une ère nouvelle, baptisée Âge de l’information. Pascal Ertanger s’en voudra le prophète exclusif.

La Théorie de l’information évoque enfin le destin d’une planète devenue un jouet entre les mains d’un milliardaire fou.

 Découvrons à présent  un petit extrait vidéo pris ce 12 Février 2013 à l’institut Français d’El Jadida. Cette rencontre dans le style café littéraire était ouverte à un public composé essentiellement de Marocains où se trouvaient de nombreux étudiants qui fort studieusement prirent de nombreuses notes avant de poser diverses questions.

Cette rencontre littéraire était animée avec brio par Abdelali Errehouni enseignant  à l’ AFM d’El Jadida.  (Désolé pour la qualité visuelle mais je ne voulais pas troubler l’artiste en le fixant trop ouvertement avec mon appareil).


Dans cet extrait l’auteur nous expose sa vision sur l’évolution de l’argent dans la société.

Il développe l’idée que dans le futur l’argent est condamné à terme à disparaitre au profit d’un monde économique davantage basé sur l’information que sur la valeur marchande des choses. Il voit une fusion probable entre argent et l’information à terme.

 Personnellement j’adhère à cette théorie, ayant d’ailleurs écrit récemment sur ce sujet dans mon ouvrage « Dernières nouvelles du monde réel » dont je vous livre ici le préambule :

 « Et si l’argent disparaissait ? »

 L’argent est sans nul doute le vrai maitre du monde.
En effet instauré au tout début pour favoriser le commerce et les échanges, il est devenu symbole du pouvoir absolu.
D’une certaine façon il est même bien plus vénéré que Dieu car il donne un plaisir immédiat et non hypothétique.
Que se passerait il s’il venait à disparaître ?
Si les lois de la société de consommation étaient modifiées pour être remplacées par un modèle de décroissance ?
La fin du monde marchand donnerait- il naissance à un nouveau paradis plus humain ?
Ou au contraire retournerait-il droit vers des temps de barbarie où ne régnerait que la loi du plus fort ?
Et si seule une partie du monde acceptait sa disparition  mais pas l’autre que se passerait-il ?

C’est ce que je vous propose de découvrir dans cette petite fable sociologique qui a pour thème la disparition de l’argent… 

 Pour en revenir à nos moutons, heu.. tout du moins à notre écrivain, mon sentiment est que son ouvrage que j’ai feuilleté sur place contient  une mine d’informations qui ravira ceux intéressé par l’aspect technique et historique de  technologies de l’information (minitel, internet etc.)  qui ont bouleversé notre époque.
Pour ce qui est de la partie roman, d’après un certain nombre de commentaires piochés sur le net, le roman manquerait plutôt de romanesque justement, et n’enchanterait pas les amateurs du genre.
 

Mais tout étant question de point de vue, à vous de vous forger votre propre opinion en allant découvrir cet auteur que l’on remercie fort quoi qu’il en soit d’avoir consacré une soirée bien édifiante à notre ville d’El Jadida.

 Pour conclure, je laisse la parole à mon amie Vicky, qui va nous offrir son point de vue féminin :

 « De passage dans la ville d’El Jadida, j’ai assisté grâce à mon ami Jacky, à ce café littéraire où j’ai passé un moment  instructif et agréable.
Le jeune écrivain, avec beaucoup de verve, a réussi à nous plonger littéralement dans son monde, de par sa présentation sans retenue et en citant quelques passages du livre, tant et si bien que j’ai eu l’impression en fin de discours de l’avoir parcouru sans l’avoir lu .

Un personnage multi talent : excellent narrateur, aisance dans la communication, non dénué d’humour, passionné, et de plus est, charmant ;)
Je suis persuadée que son œuvre est à la hauteur de ses talents.
Merci Mr Bellanger. Allah mahrak ;)  »

Bon après cette avalanche de remerciements, il ne me reste plus qu’à remercier d’avance mes lecteurs qui illustreront cet article de leur commentaire. N’hésitez pas.


Incoming search terms:

  • BLOG MON AMIS MAROCAINE
  • blogs litterature et philosophie
  • eljadida ville
  • institut français maroc EL JADIDA
  • video sur le maroc jadida francais

Comments

Aurèlien Bellanger au café littéraire de l’institut Français d’ El Jadida — 7 commentaires

  1. Oh je vois que les philosophe là malheureusement j’ai pas assisté .. Bien vu mon cher Jacky !! vous etes le meilleur

  2. Salut Jacky,
    Ouah, vision vraiment intéressante pour l’argent dans le futur.
    Mais alors, vraiment le futur.
    Style on ne sera plus là pour en parler.
    Bon, je ne sais pas ce que les ministres des finances vont en penser mais j’arrive plus ou moins à visualiser l’affaire.
    Je n’ai pas terminé la nouvelle sur l’argent, j’en suis au passage (à tabac?)au commissariat.
    C’est l’heure du dodo.
    @+
    Christian.

    P.S.: en fait je suis venu pour passer pour un érudit dans la société mais chuuut.

    • Merci ami érudit.
      Les flux d’information en lieu et place de la monnaie sont déjà chose courante avec les télé paiements. Mais à mon avis, l’argent demeurera le roi, sinon le Dieu sur terre pendant encore pas mal de temps, je le crains.

  3. Il va falloir encore beaucoup de temps pour changer le mode de pensée, argent=récompense, on a été lobotomisé par la société de consommation, les gens ne considerent meme plus la liberté ou le bonheur comme une bonne chose, ils veulent acheter 5s de bonheur matériel…

  4. Un ouvrage intéressant d’après le petit résumé que tu nous as fait, il mérite le détour je pense. Au stade où nous en sommes, pour l’évolution des transmissions d’information et tout ça, je crois que pour le futur, on doit s’attendre à des technologies hors du commun et qui vont nous surprendre. En tout cas, moi je ne dis pas non à l’évolution technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blog utilise Keyword Luv . C'est à dire que vous pouvez entrer votre nom@un mot clé (de votre choix) et un lien vers votre blog, magiquement se créera


Boosté par WP-Avalanche