Comment je suis devenu infiniment riche grâce aux Kindles d’Amazon !

Si vous avez aimé ou souhaitez réagir à cet article, ce serait sympa de me laisser un commentaire. Pour vous en remercier vous recevrez en cadeau un bel album photo sur la ville d'El Jadida extrait de mon livre "Photos du Maroc El Jadida Les Doukkalas". Ps Pour les spammeurs, this blog is nofollow

 

Voici le nouveau slogan, graal des arnaquêteurs que l’on croise partout sur internet. Tapez les mots clés « riche » et « kindle » dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez une centaine de vautours prêts à vous vendre leur méthode pour effectivement devenir riches … mais grâce à votre argent comme nous l’allons voir.

Mais rappelons tout d’abord aux profanes ce que sont les kindles.
En gros, ce sont des livres (également appelés Ebooks) à télécharger et à lire en format numérique sur une liseuse électronique (ou sur tablette galaxy ou Ipad ou Iphone ou tout simplement sur PC)
L’avantage est le coût bien moindre du produit à télécharger et son côté écologique en économisant des arbres pour des livres que parfois l’on ne finit (ou ne commençons) même pas…

La boutique de vente en ligne (Américaine) Amazon a démocratisé ce format , avec sa liseuse nommée kindle  capable d’inclure des milliers de livres téléchargeables (dont certains gratuits)  à lire sur écran…

Etant une boite Américaine, il leur fallait du contenu pour le marché francophone d’où un appel du pied qui fit ac-courir de nombreux auteurs en herbe, en mal d’argent et de célébrité, en proposant à tous d’être publiés et d’apparaitre gracieusement sur leur vitrine en ligne.

Le hic c’est que si vous ne faites pas une promo d’enfer (sur les blogs, forums, réseaux sots-ciaux) ou en choisissant d’écrire sur un sujet très porteur (comme « Comment faire fortune grâce aux Kindles ! »)  et le tout sous un titre fort judicieusement choisi par ses mots clés, vous n’apparaitrez qu’en  page 1472 au mieux de la rubrique choisie.

Car bien entendu vous n’êtes pas seuls à avoir eu cette envie géniale de faire fortune en se distrayant .
En effet qui n’a pas un jour rêvé d’être écrivain ?
Et ainsi au lieu d’aller chaque jour au turbin en s’entassant dans les transports en commun, rester chez soi derrière un confortable bureau ou au bord de la mer, dans des paysages de rêve où de royaux royalties nous permettraient d’aller nous installer. Puisqu’il suffit d’un Pc portable pour exercer ce métier.

Hélas ce n’est pas si simple et très peu sont suffisamment compétents, entreprenants, constants, croyants, persévérants pour réussir ce tour de force. (Ne pas perdre de vue que nous sommes plusieurs millions à vouloir réussir dans ce métier)
Mais ceci dit , qui ne tente rien n’a rien et 100 % de ceux qui ont réussis ont un jour tenté leur chance comme dirait une pub célèbre d’un jeu d’argent pour nigauds crédules.

Aussi si l’aventure vous tente, faites vous avant tout plaisir. Rêvez, de success story pour vous motiver, il n’y pas de mal à çà (mais pas trop) .  Mais surtout n’écoutez pas les vendeurs de rêves (sauf moi 😉

Je voudrais d’ailleurs  ici pousser un grand cri (OUAAAAAHHH !!!  voilà çà va mieux 😉  pour chasser tous ces vendeurs de vent qui poussent les gens à acheter une formation qui les assurera de gagner des milliers d’Euros très rapidement, grâce à la vitrine magique des Kindles d’Amazon !

N’ayant pas 1 000 € de côté pour acheter les premières formations garantissant le succès, j’ai néanmoins investi dans un de ces petits ebook censé me dévoiler les secrets de la réussite (au demeurant plein de fautes d’orthographe  sans parler de la syntaxe, ce qui est un comble pour traiter de conseils en littérature !) puis également suivi les conseils de base exposés en vidéo d’appel à séminaire,  d’un pionnier bien connu du webmarketing sur le sujet.

Ce faisant , mon projet étant déjà en gestation,  j’ai suivi méticuleusement tous ces précieux « conseils »  pour écrire un nouveau bouquin sur un sujet très porteur comme le prouve indubitablement la recherche de son mot clé tapé 20 400 000 par mois. Proposé comme conseillé un tarif attractif (3,49 €) et donc mis en ligne un livre original, délivrant plein de conseils pratiques en historiettes vécues, et illustré de mes plus  belles photos du pays où je vis : Le Maroc !
Et pour quel résultat ? 1 à 3 exemplaires maxis vendus sur Amazon par semaine soit environ une vingtaine d’Euros de gains par mois alors même que mon livre est 2eme dans sa catégorie !!!  (Vérifiez en tapant « Maroc » sur Amazon, rubrique « boutique Kindle » ou encore «  Maroc et kindle »  sur Google) et vous tomberez sur ceci.

Bon. L’on pourrait en conclure que le livre est mauvais, mais comme ce n’est pas l’avis général, (la meilleure preuve étant qu’il a trouvé un éditeur et sera prochainement remis en ligne dans une version remaniée) c’est qu’il y a comme un schisme.

Ceci dit je resterais fidèle à ma muse de l’écriture (qui parait-il se nommerait Clio, ceci expliquant peut être cela 😉 . D’autant plus que  j’ai d’autres ouvrages dont un traitant cette fois de philosophie light  (« Enquêtes sur le sens de la vie ») qui se vend un petit poil mieux. Surtout à mon avis grâce au temps que je passe à le promouvoir. Mais quoi qu’il en soit, nous sommes donc bien loin des milliers d’Euros  promis par les vendeurs de sirocco.

Mais stoppons là ce vent de négativisme et concluons sur une note positive, car dans la vie rien n’est jamais totalement noir comme rien n’est jamais complètement blanc .
Comme dans cet excellent bouquin de Bernard Werber qui traite portant d’un sujet pas très gai : L’aprés vie.
Bernard Werber, pour les rares personnes qui ne le connaitraient pas encore est un auteur prolixe, inspiré, positif et foisonnant d’idées dans lequel il mêle habilement anticipation, spiritualité et sociologie.

Un petit chef d’oeuvre de Bernard Werber , ici en version Kindle

Mais pour en revenir à notre sujet, à défaut de vous rendre riche…
Je pense que ce que souhaite avant tout l’écrivain c’est d’être lu et de communiquer sur les sujets qu’il traite. La fortune qu’il va en tirer est finalement bien secondaire.

Ecrire est une formidable aventure qui attirera l’attention sur vous et vous gratifiera d’une certaine forme de reconnaissance.

De plus pour d’autres ce peut être une excellente thérapie car dans ce monde l’on n’a pas souvent l’occasion de s’exprimer. Or grâce à la démocratisation de ce fabuleux outil qu’est l’internet, c’est à présent à la portée de tous.

Oui mais écrire sur quel sujet, vous demanderez- vous ?
La réponse est simple : Écrivez le livre que vous aimeriez lire.
Qu’en pensez-vous ?

Maroc Le découvrir, l'aimer, s'y installerEnquêtes sur le sens de la vie Au Delà
Mes 3 livres « Amazoniens » (Cliquez pour les découvrir)

Ici quelques sites sérieux et instructifs si malgré mes conseils vous souhaitez vraiment vous enrichir grâce à vos ebooks :
http://ecrire-et-senrichir.com/  ,  http://ecrire-un-roman.blogspot.com/ , http://www.e-ditionslabelvie.com/le-blog.html

Incoming search terms:

  • acheter kindle maroc
  • amazon livraison maroc
  • qui est devenu riche grace au jungle
  • devenir riche grace aux ebooks
  • devenir riche Grace a 1 ebook
  • devenir riche avec ebook public
  • devenir riche avec amazone
  • comment vandre un livre du domaine public sur amazon
  • comment je suis devenu riche
  • amazon maroc livraison

Commentaire

Comment je suis devenu infiniment riche grâce aux Kindles d’Amazon ! — 22 commentaires

  1. Hé, hé Monsieur Jacky,

    tu as mille fois raison.

    Depuis le temps (lol) que j’essaie de promouvoir ma petite maison d’édition numérique sur Internet, je suis bien placée pour confirmer qu’il faut un référencement hyper-efficace, une recherche de public-cible et des bases de webmarketing. Sans ça, un eBook, publié sur un blog ou sur Amazon est comme l’astéroïde 2012 DA14 AVANT qu’elle ne soit découverte!

    De plus, la plupart des auteurs ignorent complètement les règles élémentaires de la lecture pour internet. Lire sur un écran, de Kindle ou d’ordinateur, est plus fatiguant que lire sur papier. Quelques trucs tout simples peuvent aider à la lisibilité.

  2. Salut Jacky,

    Aaaaah, ainsi c’est vous qui est devenu infiniment riche grâce à Kindle.

    Depuis le temps que je cherchè ce phénomène!

    Justement, je voulais conseils.

    Aicrire au bord de la mer n’est-il pas dans gereux pour les cous de soleil et mauvé pour le portable à cose du sel marin?

    Mès je pense m’ètre trompé de porte, car je li que nous ne parlons certènement pas de la même chose.

    Vou aite gro menteur!

    En effet, vous évoquer la naicessité d’être con-pétent, entre prenant, con-stant, croiant et peresévairant pour réusir ce que vous appellé un « tour de force ».

    Moi, je parle de faire fortune facile avec le Kindle.

    Vou savé, écrire bouquins et se foutre de tou car sa marge toujour et con gagne dais milié d’euro par moi avec.

    Fo maime pa si caunètre en riain pour i arivé.

    Donc en fèt, je me sui tronpé en venan dépauser un comentère ici.

    Sur tou queje con-state que vou avai maime pa suivi une formassion à 1000 euros ai que donc, je comprands que vou n’aiyer pa raiussi!

    Alors, on ne parlle pa de ce ke on ne connè pa.

    Dailleur jai achetai votr livre pour aitre sur de ne pas fère un comantaire mansonjé et je mapèresoi tout de suite que vou faite plain de fôtes d’ortograffe et que donc vou ne pouvié pas vandre bien.

    je voi en aifet que vous pa aicrire les maux comme moa et que à moa on a promi que je raiussir à bien vandre donc vous pas pausible vandre!.

    Je sui bien desu de vous.

    En plus je voa que vous donné trais mauvès con-seil.

    « Écrivez le livre que vous aimeriez lire »!!!

    Ces fô!!! Moa on m donnai plain de sujè (ke je sais rien dutout desu) et con medi ke sa va mrché du toner.

    Je vous enverai un exemple air de mon livre pour que vou voiai comen il fö fair, petit rigolo va!.
    @+
    Kristien.

  3. Cher Prospect heu… Kristien

    Je pense qu’effectivement vous avez toutes les qualités requises pour écrire un kindle qui sera dans le Top 100 (et même le Top 50, je vous trouverais un trio de chanteuses de charme pour l’interpréter).

    J’ai juste noté que vous avez encore quelques légers soucis de syntaxe, mais votre style étant quasiment parfait, envoyez moi 1000 € … Non pour vous juste 500 … Allez 499 € suffiront et je me chargerais de parfaire votre formation.

    De toute façon inutile de savoir parfaitement écrire, car je vous le rappelle votre écriture est fort honorable et reflète un caractère d’une grande maturité sous une forme juvénile et limpide. Quand au sujet à traiter, comme vous le savez il est inutile d’être érudit . Pardon je voulais dire de connaitre de ce quoi on parle très bien.

    Effectivement, comme on vous l’a certainement appris car c’est la base de tout apprentissage pour devenir un Kindle Maker réputé, il suffit de se rendre sur Google Adwords, de chercher les mots clés les plus demandés pour trouver le sujet qui vous fera vendre plusieurs centaines voire milliers d’ebooks par mois . Quand au contenu, vous trouverez tout ce qu’il faut sur le net et dans le forum Questions Réponses de Yahoo. Il vous suffira de modifier quelques phrases de ci de là pour que cela se voit moins.
    Le tout illustré d’une jolie pochette exhibant quelques courbures féminines que je me chargerais également de réaliser pour quelques petites centaines d’Euros et hop l’affaire est dans le sac.

    Il ne vous restera plus effectivement qu’à devenir globe trotter afin de choisir l’endroit de vos rêves pour y passer votre retraite d’écrivain grâce aux revenus passifs substantiels (et le mot est faible) que vous allez assurément en tirer.

    Ps Pour le petit chèque je vous envoie un devis et mes coordonnées bancaires sur votre adresse privée

  4. Ah ben voala, on ces con-pri quen maime!

    Et merfi davoir tou de maime reconu mè capassité littérère in-con-tournable!

    Cé vrai quoi, enfaim! Merde, coua, coua,…coua…

    @+
    Kristien.
    P.S.: heu, pour la faurmassion, Je peu pèyer en 12 x?

  5. Salut Jacky,

    Qu’est ce qui fait le succès d’un livre physique ou numérique ? Voila la vrai question… Vu le nombre d’auteurs dans la place, c’est sur qu’il y en aura pas pour tout le monde.

    Concernant ta recherche « Maroc » dans le générateur de mot clé, je ne suis pas sur que les 20 millions de recherches sont destinés à trouver un livre sur le maroc, mais plutot des infos concrètes sur un site, ou des renseignement pour des vacances…

    Je ne m’y connais pas du tout dans ce domaine, mais je pense qu’il serait plus intéressant de se renseigner sur les meilleures ventes d’amazon et voir les styles et les thèmes abordés.

    Je ne veut pas m’avancer mais ça doit être de romans policiers, suspenses, voir érotiques (c’est la mode à ce qu’il parait).

    Fait un essai dans cette branche pour ton prochain best seller 😉

    A+

  6. Merci ami John pour ton commentaire.
    Bon tu sais je râle, je râle mais j’en vends quand même des Kindle.
    Quand à ta remarque sur le style et les thèmes , figures toi que mon roman fantastique et ésotérique sur l’au delà est monté en puissance. Il est 1er maintenant quand on tape « Au delà » ou  » L’au delà  » dans les recherches kindle (alors qu’il était perdu en 3 eme page avec ce mot clé …) . Du coup j’en ai vendu 3 la semaine dernière + 4 sur le sens de la vie.
    C’est finalement mon bouquin sur le Maroc fait pourtant en suivant scrupuleusement les conseils des « pros du kindle » qui se vend maintenant le moins bien… Donc mon coup de gueule est toujours d’actualité.
    Moralité : Il faut suivre son instinct et ne jamais suivre les conseils des vendeurs de rêves. Surtout ceux qui vous demandent de l’argent. D’ailleurs ne dit on pas les conseilleurs ne sont pas les payeurs ?

  7. Humour, mot magique, qui m’a attiré sur votre site. Kristien m’a enchanté
    je vais adorer ses livres. Je vous présente une adepte de la formation à 1000€.

    Je ne regrette pas. J’ai appris plein de choses….. je suis prête à affronter ces millons d’éditeurs et auteurs avides de gloire et de dolars …. quand je plongerais dans cette jungle du kindle en action, je vous enverrais ma carte et le chemin qui mène à mon bouquin….
    Merci pour ce bon fou rire…
    Amicalement

    Charlotte

    J’aime beaucoup le Maroc.

  8. Merci Charlotte
    Très heureux de vous avoir fait rire avec le Kristien
    Je me demande si pour mes prochains Kindles je ne vais pas me reconvertir d’ailleurs dans l’humour (un peu noir). Car il semble que cela touche plus de prospec.. clie… ami … bref plus de monde en fin de compte heu conte.

  9. Ton coup de gueule est justifié Jacky !

    Se lancer dans les ebooks et kindle est une belle aventure qui connaitra ses élus (peu) et ses perdants (beaucoup). Mais le mot « perdants » n’est pas juste car si on écrit parce que l’on aime ça, il n’y a pas de perte, juste de l’enrichissement/épanouissement personnel. Si, en plus, d’autres aiment ce que tu fais, c’est la cerise (plus ou moins grosse) sur le gâteau. 😉

    Les « perdants » se sont malheureusement ceux ou celles qui croient que c’est facile et qu’avec une « machine à créer des histoires » ou autres gadgets, on aura obligatoirement un gros succès (financier).

    Réussir par le kindle est possible mais cela demande beaucoup de travail, surtout, comme tu l’as bien signalé, au niveau du marketing. Tout cela vient en plus des longues séances d’écritures quotidiennes. 🙂

    Il n’y a pas de raccourci et pas de recettes miracles, quelque soit le prix demandé par ceux qui proposent leur aide. Un premier test, pour juger de leur sérieux, serait de demander aux formateurs combien se sont classés leurs propres ebooks dans le top 100 général d’Amazon (j’ai bien dit général, les autres catégories étant faciles à manipuler).

    Mais surtout, il ne faut pas se décourager parce que je dis ! Ecrire est un art magnifique, à la portée de tous et qui permet de s’épanouir par ses mots. Alors, il ne faut pas hésiter à se lancer et à travailler sur son écriture.

    Après, seulement après, viendra peut-être le succès. 😉

    PS : Le cri du Jacky sur son blog est effrayant…

    • Waooh ! Un commentaire de pro d’un pro. Je suis trop flatté 😉

      Jean Philippe Touzeau a en effet au moins 9 ebooks à son actif, et s’il n’est pas encore dans le top 100 du hit-parade d’Amazon cela ne saurait tarder.
      Il est en tout cas premier dans plusieurs catégories comme les sciences de la vie.

      Ceci me parait normal car l’homme dégage de la sympathie, nous parle de la vie et les mots qu’il écrit coulent comme une eau limpide d’un ruisseau dans un paysage des Pyrénées.

      Mais trêve de flagornerie, que nous dit ici Jean Philippe ?
      Qu’il soutient mon cri de guerre anti escroc cherchant à vendre des machines à fabriquer de l’écrit à succès sans même savoir écrire .
      Lorsqu’on sait que les éditeurs refusent prés de 100 livres quotidiennement, l’on imagine aisément que s’il y avait une méthode universelle pour faire un best seller , depuis le temps çà se saurait.

      Mais il nous dit aussi : « Ecrire est un art magnifique, à la portée de tous et qui permet de s’épanouir par ses mots. Alors, il ne faut pas hésiter à se lancer et à travailler sur son écriture.
      Après, seulement après, viendra peut-être le succès. »

      J’en pense que le « peut être » dans ensuite viendra le succès est « peut être » de trop . En tout cas pour les gens passionnés qui savent que le secret réside dans l’effort quotidien et dans ce que nous semons. Qui savent que la vie nous offrira un jour ou l’autre la concrétisation de nos rêves. Même les plus fous. A la seule condition de le vouloir vraiment !

      Un grand merci Jean Philippe pour ton commentaire .
      Et n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur ses œuvres, vous ne serez pas déçus.
      * http://www.amazon.fr/s/ref=ntt_at_ep_srch?_encoding=UTF8&field-author=Jean-Philippe%20Touzeau&search-alias=books&sort=relevancerank

  10. Que de choses bien dites Jean-Philippe.
    Et respect pour ton parcours et ta leçon de réalisme.

    Tes propos seront encourageants pour certains et style « douche froide » pour d’autres.

    Certains vont loucher quand tu dis dis qu’ils ne seront pas perdants puisqu’ils trouveront de l’épanouissement dans l’écriture.

    Ceux à qui « on » a dit sans détour qu’ils trouveraient idées de bouquin et surtout contenu indispensable (si, si, au risque de déplaire, j’assure qu’en dehors de l’idée il faut trouver du contenu)pour se faire du blé fastoche, vont se gratter les méninges en cherchant l’erreur.

    J’ai lu dans mon courrier que « si vous lisez cette annonce c’est que vous avez un ordinateur et une connexion internet, donc…. », il n’y avait plus qu’à utiliser son clavier et badaboum, les sousous allaient pleuvoir.

    Indépendamment de la pertinence de ce petit mail (très fin le coup de l’ordi et de la connexion)le message est un peu court.

    Bonjour la pêche aux pauvres pigeons (ou la chasse aux malheureux petits poissons).

    Jean-philippe, ton commentaire devrait être déclaré de salubrité publique et envoyé par ordre ministériel à tous les possesseur de connexion (avec l’article de Jacky bien entendu…et mes commentaires tant qu’à faire…bref,tout quoi).

    Le mot d’ordre? Trouvez du plaisir.

    C’est la base de n’importe quelle activité que vous voulez réussir.

    A veau plum mintenent! et panouisai vou. Si vou èmé sa la raiusite è a vautr paurtaie. Trouvai du plaisir (oups, jé fè une fôte a « plaisir »?).

    @+
    Christian.

    • Damned,je me suis précipité pour écraser dans l’œuf le doute qui m’a sauté à la gorge.

      Ouf, ce n’était pas là.

      Le coup de l’ordinateur et de la connexion internet c’était chez quelqu’un de moins bien intentionné.

      Par contre je suis tombé sur mon q en lisant ton article qui ressemble furieusement à la façon particulière d’écrire d’un certain Kristien qui a sévit dans les commentaires!

      Comme quoi les grands esprits se rencontrent. J’ai même découvert kil i avè mm moéin dalé plu lwin…heuuu, je me perd là.

      Moi, ça date de l’époque où, à défaut de portable, on devait prendre des tonnes de notes manuscrites à l’unif.
      Et en plus,aux mots bidouillés s’ajoutaient toutes une série de signes impossible à retranscrire avec le clavier.

      La belle époque où après avoir appris l’orthographe pendant 12 ans, on apprenait enfin à se laisser aller plaisir de faire des fôtes sans se faire engueuler.

      @+
      Christian.

  11. Très intéressant de voir le point de vue de quelqu’un qui a réussi grâce à ce nouveau instrument de technologie…qui a mon sens ne remplacera jamais l’odeur ni la saveur ni la tenue d’un bon livre 🙂
    mais il ne s’agit que d’un avis personnel bien sûr
    félicitations à vous 🙂

    • Merci Marilou !

      Je suis quand même d’accord avec vous. Le livre restera comme un bel objet et aussi comme les disques vinyles, le pré carrée d’aficionados. Mais peut-être que je m’avance un peu ? 🙂

      Je vois que vous avez un lien vers des livres audio… ça aussi c’est une autre forme de « lecture », non ?

  12. Bon Marilou a disparu (Goodbye Maarilouuu donc comme dirait Polnareff)

    Ce n’est pas grave je vais te répondre que bien sûr le livre reste et restera toujours un super objet d’anthologie. Tout comme le 45 tours mais je pense que le rapport est plus physique et de plus il ne risque pas de disparaitre lui le jour où il n’y aura plus d’électricité sur la plnète. Mais espérons que ce ne soit pas pour de suite, de suite.

    A part çà j’invite mes lecteurs à consulter ton dernier article * très en phase avec celui ci puisqu’il encourage tout en chacun à écrire.
    Ce qui m’inspire un sujet d’article intéressant à venir (du moins pour ceux qui aiment çà) qui devrait s’intituler « Pourquoi écrivons- nous alors qu’on a la parole ?  »

    * L’article de Jean Phi : http://www.revolutionpersonnelle.com/2012/11/pourquoi-ecrire-vous-rendra-heureux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Boosté par WP-Avalanche